Dignité Respect Humanisme 2

Un MOUVEMENT CITOYEN, HUMANISTE ET POPULAIRE . Son principal objectif: une société plus HUMAINE et plus JUSTE, grâce à des changements profonds dans tous les domaines.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Bannière .
Mar 1 Jan - 10:52 par pierrot

» MON OPINION
Mar 12 Juin - 18:56 par Agathos

» Les anniversaires:
Lun 19 Mar - 0:12 par bonaventure

» Du positif, par les temps qui courent.
Sam 11 Fév - 1:15 par bonaventure

» synchroniser-les-luttes
Mar 24 Jan - 7:10 par bonaventure

» Mon rêve.
Ven 20 Jan - 22:27 par bonaventure

» Ma page Face book:
Mar 29 Nov - 22:27 par bonaventure

» Tous au Portugal.
Mar 18 Oct - 0:47 par bonaventure

» Un Blog Utile a étudier.
Jeu 13 Oct - 20:58 par narbonne

http://soundcloud.com/passerellesud/indignez-vous-par-hk-et-les

Excellente chanson en hommage a Monsieur Stéphane Hessel


Partagez | 
 

 Les citations, les devises énergisantes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bonaventure
Admin
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 70
Localisation : Carcassonne

MessageSujet: Les citations, les devises énergisantes.   Ven 4 Mar - 8:10

Exemples:

"Droit au bût"........Olympique Marseillais.

"Par des voies étroites, par des chemins semés d' embûches"
Norbert Casteret.

Deux citations qui paraissent contradictoires mais pourtant, si on y réfléchit bien....

A vos citations et au plaisir de vous lire.
Fraternellement bonav.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.numericable.fr/jos.ferrer/index.htm
narbonne
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Les citations, les devises énergisantes.   Ven 4 Mar - 10:09

Ad augusta per angusta.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notresesame.forumgratuit.org/
bonaventure
Admin
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 70
Localisation : Carcassonne

MessageSujet: Re: Les citations, les devises énergisantes.   Ven 4 Mar - 10:54

narbonne a écrit:
Ad augusta per angusta.


Merci narbonne de suivre le fil.

Ad augusta per angusta : A des résultats grandioses par des voies étroites.

Mot de passe des conjurés au quatrième acte d'Hernani, de V. Hugo. On n'arrive au triomphe qu'en surmontant maintes difficultés.

Mais aussi:
"Ad Augusta per Angusta" : vers de grandes choses par des voies étroites (devise de Norbert Casteret).

Mot de passe que devraient adopter les gens comme nous.
Mais il y en a d' autres, par exemple: ExDARD.
A taper sur google pour voir l' effet, escompté. Very Happy
Et si on tombe sur un lien de DRH pas 2 il faut cliquer sur "cache".

Amitiés Fraternelles a tous bonav.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.numericable.fr/jos.ferrer/index.htm
bonaventure
Admin
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 70
Localisation : Carcassonne

MessageSujet: Jean-Jaurès, Le discours à la jeunesse, Lycée d’Albi (1903)   Mar 15 Mar - 9:52

Le courage aujourd’hui …

Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille;

c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel


Ce qui reste vrai, à travers toutes nos misères, à travers toutes les injustices commises ou subies, c'est qu'il faut faire un large crédit à la nature humaine ; c'est qu'on se condamne soi-même à ne pas comprendre l'humanité, si on n'a pas le sens de sa grandeur et le pressentiment de ses destinées incomparables. Cette confiance n'est ni sotte, ni aveugle, ni frivole. Elle n'ignore pas les vices, les crimes, les erreurs, les préjugés, les égoïsmes de tout ordre, égoïsme des individus, égoïsme des castes, égoïsme des partis, égoïsme des classes, qui appesantissent la marche de l'homme, et absorbent souvent le cours du fleuve en un tourbillon trouble et sanglant. Elle sait que les forces bonnes, les forces de sagesse, de lumière, de justice, ne peuvent se passer du secours du temps, et que la nuit de la servitude et de l'ignorance n'est pas dissipée par une illumination soudaine et totale, mais atténuée seulement par une lente série d'aurores incertaines (…)

Mais d'abord, mais avant tout, il faut rompre le cercle de fatalité, le cercle de fer, le cercle de haine où les revendications même justes provoquent des représailles qui se flattent de l'être, où la guerre tourne après la guerre en un mouvement sans issue et sans fin, où le droit et la violence, sous la même livrée sanglante, ne se discernent presque plus l'un de l'autre, et où l'humanité déchirée pleure de la victoire de la justice presque autant que de sa défaite. Surtout, qu'on ne nous accuse point d'abaisser et d'énerver les courages. L'humanité est maudite, si pour faire preuve de courage elle est condamnée à tuer éternellement. Le courage, aujourd'hui, ce n'est pas de maintenir sur le monde la sombre nuée de la Guerre, nuée terrible, mais dormante, dont on peut toujours se flatter qu'elle éclatera sur d'autres.

Le courage, ce n'est pas de laisser aux mains de la force la solution des conflits que la raison, peut résoudre ; car le courage est l'exaltation de l'homme, et ceci en est l'abdication. Le courage pour vous tous, courage de toutes les heures, c'est de supporter sans fléchir les épreuves de tout ordre, physiques et morales, que prodigue la vie. Le courage, c'est de ne pas livrer sa volonté au hasard des impressions et des forces; c'est de garder dans les lassitudes inévitables l'habitude du travail et de l'action.

Le courage dans le désordre infini de la vie qui nous sollicite de toutes parts, c'est de choisir un métier et de le bien faire, quel qu'il soit ; c'est de ne pas se rebuter du détail minutieux ou monotone ; c'est de devenir, autant qu'on le peut, un technicien accompli ; c'est d'accepter et de comprendre cette loi de la spécialisation du travail qui est la condition de l'action utile, et cependant de ménager à son regard, à son esprit, quelques échappées vers le vaste monde et des perspectives plus étendues. Le courage, c'est d'être tout ensemble, et quel que soit le métier, un praticien et un philosophe.

Le courage, c'est de comprendre sa propre vie, de la préciser, de l'approfondir, de l'établir et de la coordonner cependant à la vie générale. Le courage, c'est de surveiller exactement sa machine à filer ou à tisser, pour qu'aucun fil ne se casse, et de préparer cependant un ordre social plus vaste et plus fraternel où la machine sera la servante commune des travailleurs libérés. Le courage, c'est d'accepter les conditions nouvelles que la vie fait à la science et à l'art, d'accueillir, d'explorer la complexité presque infinie des faits et des détails, et cependant d'éclairer cette réalité énorme et confuse par des idées générales, de l'organiser et de la soulever par la beauté sacrée des formes et des rythmes.

Le courage, c'est de dominer ses propres fautes, d'en souffrir, mais de n'en pas être accablé et de continuer son chemin. Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille; c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel ; c'est d'agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l'univers profond, ni s'il lui réserve une récompense.

Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques.

Jean-Jaurès, Le discours à la jeunesse, Lycée d’Albi (1903)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.numericable.fr/jos.ferrer/index.htm
pierrot

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 73
Localisation : Béziers ( Hérault )

MessageSujet: Re: Les citations, les devises énergisantes.   Mar 15 Mar - 11:24


Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques.


Le jour où nous comprendrons tout çà , que nous saurons tous unis pour le mettre en application .

Le jour où nous arrêterons de faire les moutons .

Peut-être ce jour là , recouvrerons nous un peu de notre dignité et de nos valeurs . Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notresesame.forumgratuit.org/
agapé !!

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 40
Localisation : Charente-Maritime

MessageSujet: Re: Les citations, les devises énergisantes.   Ven 1 Avr - 23:23

un petit proverbe bien français, qui colle bien avec le contexte social et politique du moment dans le monde :

"pain défendu réveille l'appétit. " ...il ne faut pas nous priver de liberté, monsieur le Président de la République ...






laeticia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les citations, les devises énergisantes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les citations, les devises énergisantes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dignité Respect Humanisme 2 :: Divers et Détente-
Sauter vers: